Justice pour Roland Veuillet

Poème de Robert Casanova

vendredi 16 février 2007

À Roland et à tous ceux qui combattent l’arbitraire

PDF - 4.4 ko
Poème de Robert Casanova

Pour défendre son honneur
Jusqu’où peut-on aller
Certains ferraillent sans peur
Quand d’autres cessent de lutter

Pour laver les noirceurs
Qui les ont tant souillés
Peu mettent autant de cœur
Tel que Roland Veuillet

Pour vaincre son déshonneur
Il refuse de manger
Et maintenant qu’il meurt
Le voilà interné

Il fut mis en demeure
Lors d’une grève oubliée
De trouver pions sur l’heure
Puisque c’est un surgé

Du coup pour son malheur
N’ayant obtempéré
Pour punir ce fonceur
Il fut donc limogé

Pour nos futurs bonheurs
Aidez Roland Veuillet
Car avec lui se meurent
Nos droits qu’on veut rayer

Répondre à cet article

Messages



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Réalisé avec SPIP, valide Valid XHTML 1.0 Transitional et Valid CSS!
L'équipe du site se réserve le droit de modérer les messages non conformes à la nétiquette