Justice pour Roland Veuillet

Demande d’audience au Ministre de l’Éducation Nationale

vendredi 2 février 2007

Objet : affaire Veuillet, audience intersyndicale.

Word - 64.5 ko
Demande d’audience au Ministre de l’Éducation Nationale

de
Fédération des syndicats
SUD éducation

à
Monsieur le Ministre de l’Éducation Nationale

Monsieur le Ministre,

Nous avons été informés que la DRH du rectorat de Lyon avait téléphoné à SUD éducation Rhône pour rencontrer Roland Veuillet, Conseiller Principal d’Éducation en grève de la faim depuis le 24 décembre, le lundi 5 février, au rectorat.

Nous vous rappelons que ni Monsieur Veuillet, ni l’Intersyndicale nationale qui soutient Roland Veuillet, n’ont envisagé de régler cette affaire avec la DRH de l’académie du Rhône, qui n’a pas le pouvoir de répondre de façon satisfaisante à nos revendications.

Il ne peut y avoir aujourd’hui qu’une décision au plus haut niveau, c’est pourquoi nous nous retournons vers vous,
Monsieur le Ministre.

De plus nous nous étonnons qu’il puisse être envisagé de faire se déplacer, au rectorat, une personne en grève de la faim depuis 44 jours : étrange initiative, manifestement suggérée, pour sembler vouloir sortir de l’impasse, tout en ne s’en donnant pas les moyens. Cela démontre une fois de plus l’impossibilité pour un fonctionnaire de l’Education Nationale de faire reconnaître le droit à l’usage des droits syndicaux dans l’Education nationale pourtant Fonction Publique d’Etat, comme cela a été montrée par l’administration depuis le début de cette affaire.

Nous rappelons également que l’intersyndicale nationale FSU, Solidaires, FERC-CGT, Snetaa-CPE EiL, SUD éducation, CNT-FTE, SNCA eiL exige l’annulation de la sanction frappant Roland Veuillet, et l’application de l’avis rendu par le Conseil Supérieur de la Fonction Publique d’Etat le 25 janvier 2005.

Nous rappelons enfin que Roland Veuillet demande la réintégration sur son poste, avec la réouverture de son dossier sous le contrôle de la CAPN, et la mise en place d’une enquête administrative indépendante.

Dans l’attente d’une réponse rapide, vu l’urgence, à ce courrier, nous vous assurons, Monsieur le Ministre, de notre dévouement au service public d’éducation.

Pour la Fédération de syndicats SUD éducation,
Laurence Pennequin,
Co-secrétaire générale.
06 72 01 97 77

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Réalisé avec SPIP, valide Valid XHTML 1.0 Transitional et Valid CSS!
L'équipe du site se réserve le droit de modérer les messages non conformes à la nétiquette