Justice pour Roland Veuillet

Demander la fin de l’internement arbitraire de Roland

jeudi 15 février 2007

Objet : l’internement arbitraire d’office d’un militant syndical, Monsieur Rolland VEUILLET, sur ordre de Monsieur le Préfet du Rhône.

Hôpital psychiatrique le VINATIER
A l’attention de Monsieur TRIBOULET
Par fax au 04 37 91 50 22

Monsieur,

Vous n’êtes pas sans connaître le combat que mène depuis le 24 décembre 2006 Monsieur Rolland VEUILLET (Conseiller Principal d’Education, victime d’une mutation disciplinaire ne reposant que sur de faux témoignages provenant de sa propre hiérarchie).

Par ordre du Préfet du Rhône, il vient d’être interné de force dans votre établissement psychiatrique.

Monsieur VEUILLET n’a rien à faire dans vos murs : il est parfaitement sain d’esprit. Il mène un combat pour le respect de nos droits fondamentaux.

Que son ministre, Monsieur Gilles DE ROBIEN, se prête à la psychiatrisation des militants au lieu d’instaurer un véritable dialogue illustre bien comment certains se permettent de bafouer la notion même d’Etat démocratique et la liberté d’expression de tout citoyen s’y attachant.

Une telle pratique, au delà de son surréalisme et de son illégalité certaine, est digne d’une autre époque ou d’autres lieux.

Je vous demande donc instamment d’intervenir pour que cet homme puisse sortir de cette situation kafkaïenne dans les plus brefs délais.

Comptant sur votre respect de la dignité humaine, recevez, Monsieur mes salutations militantes.

Répondre à cet article

Messages



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Réalisé avec SPIP, valide Valid XHTML 1.0 Transitional et Valid CSS!
L'équipe du site se réserve le droit de modérer les messages non conformes à la nétiquette