Justice pour Roland Veuillet

Les parlementaires rejoignent la lutte...

mercredi 7 février 2007

Alain Boquet, président du groupe PCF à l’Assemblée Nationale, écrit à de Villepin pour lui demander d’agir.

à
Monsieur Dominique de Villepin
Premier Ministre
57, rue de Varenne
75007 Paris

N/Réf : ABA/PS/6562

Saint Amand, le 6 février 2007

Monsieur le Premier ministre,

Depuis maintenant 45 jours, Monsieur Roland Veuillet, conseiller principal d’éducation, est en grève de la faim à Lyon, pour protester contre la sanction anti-syndicale et anti – grève qui lui a été infligée en 2003.

Interrogé en 2004 sur cette affaire qui avait déjà conduit Monsieur Veuillet à une première grève de la faim de 38 jours, le gouvernement avait reconnu que cette personne avait fait l’objet d’un « déplacement d’office » de Nîmes à Lyon, et avait indiqué qu’une médiation allait être engagée.

Trois ans plus tard et tous recours administratifs ou juridiques épuisés, Monsieur Veuillet reste confronté aux mêmes difficultés bien que le Conseil Supérieur de la Fonction publique se soit prononcé en janvier 2005 pour l’annulation de la sanction, et que le Commissaire du Gouvernement s’exprimant en octobre 2006, devant la Cour administrative d’appel de Lyon, soit parvenu aux mêmes conclusions.

Je vous demande d’intervenir afin qu’il soit fait droit aux attentes légitimes de Monsieur Veuillet et que l’injustice dont il est victime soit levée, sans que celui-ci, père de famille de 3 enfants, ne mette plus avant ses jours en danger.

Veuillez recevoir, Monsieur le Premier Ministre, l’assurance de ma haute considération.

Alain BOCQUET

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Réalisé avec SPIP, valide Valid XHTML 1.0 Transitional et Valid CSS!
L'équipe du site se réserve le droit de modérer les messages non conformes à la nétiquette