Justice pour Roland Veuillet

Sanction antisyndicale annulée

mardi 6 janvier 2015

C’est l’aboutissement d’un combat opiniâtre de onze ans.

La sanction anti-syndicale prononcée en 2003, a été annulée, par la Ministre de l’éducation nationale, à l’issue d’une grève de la faim de 50 jours.

Cette décision prise début novembre 2014, est l’aboutissement d’un long combat, contre une mesure disciplinaire arbitraire. Elle est le résultat d’une détermination sans faille, forte d’une conviction constante : face à la répression, il ne faut jamais céder.

En effet, Roland Veuillet avait été sanctionné uniquement pour son militantisme syndical notamment contre la présence du MEDEF à l’école, notamment contre la suppression du statut des surveillants, et la précarisation rampante de ces personnels.

Roland a été réintégré dans le Gard, à Vergèze. Il y a onze ans, il avait été muté d’office à Lyon, à 300 km de chez lui, .

mis en ligne par Roland Veuillet



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Réalisé avec SPIP, valide Valid XHTML 1.0 Transitional et Valid CSS!
L'équipe du site se réserve le droit de modérer les messages non conformes à la nétiquette