Justice pour Roland Veuillet

Avis du second psychiatre

jeudi 15 février 2007

Je soussigné, praticien hospitalier psychiatre des hôpitaux
certifie que Monsieur VEUILLET Roland
entré audit Hôpital le 14 février 2007

PDF - 154.2 ko
Avis du second psychiatre

Ce patient nous est adressé en hospitalisation d’office pour « une
décompensation psychotique à thématique de persécution et de
revendication ».

Il s’agit d’un homme, militant syndical, fonctionnaire dans |’éducation nationale,
qui suit depuis une cinquantaine de jours une grève de la faim parce qu’il
conteste une décision prise à son égard il y a plusieurs années.

Son médecin lui aurait conseillé de poursuivre sa grève de le faim sous
surveillance hospitalière, d’où sa venue de lui-même dans un centre hospitalier.

À l’admission, il a refusé la réalimentation et les médecins lui on refusé une
sortie contre avis médical arguant qu’il était pathologique qu’il mette ainsi sa vie
en danger.

À l’entretien ce jour, nous rencontrons un patient calme, dont le discourt est
parfaitement cohérent et qui inscrit sa conduite dans un conflit syndical mettant
en jeu, non seulement, son existence propre mais aussi son identité de
syndicaliste et ses convictions politiques. On ne constate ni idées délirantes, ni
troubles du jugement, ni idéation sulcidaire.

Après cinquante jours de grève de la faim, les troubles biologiques ne sont pas
patents et sa vie n’est pas en danger, à ce jour, il bénéficie d’un
accompagnement médical.

En conclusion, si on peut postuler une personnalité relativement rigide, on ne
peut en revanche porter un diagnostic de pathologie aiguë nécessitant des
soins sous contrainte en milieu psychiatrique. Cette mesure noua paraît même
inopportune puisqu’il risquerait d’accentuer le différend entre sujet individuel et
institution de l’État.

Dans ces conditions, l’hospitalisation d’office n’est pas justifiée et il
convient de lever la mesure au plus tôt.

Docteur E. JULLIAND

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Réalisé avec SPIP, valide Valid XHTML 1.0 Transitional et Valid CSS!
L'équipe du site se réserve le droit de modérer les messages non conformes à la nétiquette