Justice pour Roland Veuillet

Avis du premier psychiatre

mercredi 14 février 2007

Je soussigné Dr Myriam KEITMI, psychiatre, certifie avoir éxaminé M. Roland Veuillet, né le 19-07-1956, demeurant 14, rue Terraille / 69007 Lyon.

PDF - 378.4 ko
Avis du premier psychiatre

Ce malade présente, sur fond de troubles de personnalité de type paranoïaque, une décompensation psychotique à thématique de persécution et de revendication envahissant toute sa vie psycho-intellectuelle. Nous notons une exaltation thymique avec euphorie, acharnement dans son combat avec selon ses thermes « prise en otage de sa propre vie ».

M. Veuillet, afin d’obtenir « sa réhabilitation » (suite à un litige juridico administratif avec l’éducation nationale) a engagé un combat depuis environ quatre ans. Depuis le vingt-quatre décembre 2006, cet homme a entamé une grève de la faim déterminée dans un véhicule devant le tribunal administratif de Lyon. Sa grève perdure depuis cinquante-quatre jours avec perte d’environ vingt kilogrammes. Le pronostic vital est en jeu. Ce patient refuse tout programme de réalimentation ainsi que tout traitement psychotrope pouvant permettre une pacification interne et une atténuation de ses revendications improductives.

En raison d’un péril imminent j’atteste en application de l’article L. 3213-2 du Code de la Santé Publique que son comportement révèle des troubles mentaux compromettant l’ordre public ou la survie des personnes, à savoir sa propre existence.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Réalisé avec SPIP, valide Valid XHTML 1.0 Transitional et Valid CSS!
L'équipe du site se réserve le droit de modérer les messages non conformes à la nétiquette