Justice pour Roland Veuillet

Demande d’audience au recteur de l’académie de Lyon

vendredi 23 décembre 2005

Lettre au recteur de l’académie de Lyon dénonçant la mise au placard ; Roland a un poste de TZR, cependant sans aucun remplacement depuis !

Monsieur Le Recteur.

Je demande à vous rencontrer par rapport au fait que je suis Titulaire sur Zone de Remplacement depuis septembre 2003, sur le Grand-Lyon. Or depuis cette date, je n’ai jamais été appelé pour effectuer la moindre suppléance d’un collègue CPE absent.

À cette situation surprenante s’ajoute le fait que je n’ai jamais été sollicité non plus pour intervenir en renfort dans un établissement sensible à faible taux d’encadrement. Paradoxalement, j’exerce depuis 2003, sur un établissement déjà bien doté en CPE (trois CPE pour 1000 élèves, quatre avec moi), établissement ne posant par ailleurs aucun problème particulier :

Le Lycée Jean Perrin, sur lequel vous m’avez affecté en rattachement.

Pourtant, pendant cette période beaucoup de CPE ont été absents de leur poste, parfois sur de longues durées, et j’ai appris que certains avaient été remplacés par des personnels vacataires. Plusieurs établissements ont signalé aussi, et de façon pressante, leurs difficultés dues au déficit en Personnel d’Éducation.

Aussi, je ne comprends pas votre décision qui consiste à me maintenir sur un établissement qui n’a pas besoin de moi, alors que des besoins urgents se font sentir un peu partout dans l’agglomération Lyonnaise, comme l’ont montré les récents événements dans les banlieues.

Je demande donc à vous rencontrer pour remédier le plus rapidement possible à ce dysfonctionnement absurde, qui constitue un gaspillage significatif de fonds publics.

Dans l’attente, je vous prie d’agréer Monsieur Le Recteur l’expression de mes salutations respectueuses.

Copie : Monsieur Gilles de ROBIEN Ministre de l’Éducation Nationale.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Réalisé avec SPIP, valide Valid XHTML 1.0 Transitional et Valid CSS!
L'équipe du site se réserve le droit de modérer les messages non conformes à la nétiquette