Justice pour Roland Veuillet

Roland Veuillet : le ministère se veut « bienveillant »

jeudi 8 février 2007

Magazine complet

Le titre laisse à penser que le Ministère comprend enfin les demandes formulées. Non, non et non.


Une délégation intersyndicale a été reçue hier au ministère de
l’Éducation pour évoquer la situation et les revendications de
Roland Veuillet, conseiller principal d’éducation, qui a entamé
une grève de la faim depuis le 24 décembre 2006 pour faire
annuler une sanction administrative. Celle-ci avait conduit à sa
mutation de Nîmes à Lyon en 2003. Cette sanction a été confirmée
deux fois, en 2004 et en 2006, par le juge administratif.
Mais « quatre ans après les faits, la demande de mutation de
M. Veuillet dans l’académie de Montpellier pourra toutefois être
examinée avec une particulière attention », a précisé le ministère.
Pour autant, les membres de la délégation ne sont pas satisfaits
et demandent l’annulation pure et simple de la sanction.

mis en ligne par Gilles Frapper

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Réalisé avec SPIP, valide Valid XHTML 1.0 Transitional et Valid CSS!
L'équipe du site se réserve le droit de modérer les messages non conformes à la nétiquette