Justice pour Roland Veuillet

Un universitaire accompagne Roland Veuillet dans son jeûne

jeudi 1er février 2007

Un second gréviste de la faim devant le tribunal administratif

Par Dalya Daoud

L’universitaire lyonnais Philippe Corcuff s’est installé hier dans une camionnette, garée derrière celle de Roland Veuillet, pour y entamer une grève de la faim d’une semaine. Il soutient ainsi ce conseiller principal d’éducation de 51 ans qui entre dans sa quarantième journée sans nourriture.

Roland Veuillet proteste depuis 2003 contre sa mutation d’office de Nîmes à Lyon, pour « avoir créé des dysfonctionnements » dans son lycée au cours d’une grève. Philippe Corcuff, professeur à l’IEP et sociologue, compte sur sa notoriété pour « alerter le ministère ». Cette mutation fait suite, selon eux, à l’opposition de Roland Veuillet à « la mise en place d’un partenariat entre son établissement, le lycée Dhuoda de Nîmes, et le Medef » envisagé par sa hiérarchie en 2003. Les grévistes demandent l’ouverture d’une enquête sur ce dossier et l’annulation de sa sanction.

mis en ligne par Gilles Frapper

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Réalisé avec SPIP, valide Valid XHTML 1.0 Transitional et Valid CSS!
L'équipe du site se réserve le droit de modérer les messages non conformes à la nétiquette