Justice pour Roland Veuillet

Roland Veuillet poursuit son jeûne à l’hôpital

lundi 12 février 2007

Article original

Il a passé hier son 50e jour de grève de la faim à l’hôpital. Roland Veuillet, conseiller principal d’éducation qui proteste contre sa mutation d’office de Nîmes à Lyon en 2003, a été hospitalisé samedi dans un état jugé inquiétant par les médecins. Ce militant syndical de 51 ans avait été sanctionné il y a trois ans par l’Education nationale après une grève dans son lycée nîmois. Il a perdu 19 kg depuis qu’il a cessé de s’alimenter le 24 décembre dernier. Il s’était installé dans une camionnette garée devant le tribunal administratif de Lyon, qui a confirmé en appel sa sanction. « Cette hospitalisation est rassurante car il ne dort plus seul dans la camionnette. Il est désormais au repos. Mais il reste déterminé », indique Mickaël Goyot, membre de son comité de soutien. Roland Veuillet a ainsi refusé toute transfusion. Et il a demandé aux médecins à ne pas être alimenté de force, même en cas de coma. Aujourd’hui, en début d’après-midi, son comité de soutien organise un rassemblement devant le tribunal administratif en présence de Mgr Gaillot, qui avait signé en 2004 un manifeste pour la levée des sanctions frappant Roland Veuillet.

Frédéric Crouzet

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Réalisé avec SPIP, valide Valid XHTML 1.0 Transitional et Valid CSS!
L'équipe du site se réserve le droit de modérer les messages non conformes à la nétiquette