Justice pour Roland Veuillet

Roland Veuillet a quitté l’hôpital psychiatrique

samedi 17 février 2007

Le conseiller d’éducation en grève de la faim depuis 56 jours pour protester contre sa mutation a quitté l’hôpital psychiatrique où il a été interné d’office pendant 24 heures.

Roland Veuillet, un conseiller d’éducation en grève de la faim depuis 56 jours pour protester contre une sanction, a quitté jeudi l’hôpital psychiatrique lyonnais dans lequel il a été hospitalisé d’office mercredi, a-t-on appris vendredi 16 février auprès de son comité de soutien.

La Ligue des droits de l’Homme (LDH) et un syndicat de psychiatres, l’Union syndicale de la psychiatrie, ont dénoncé jeudi ce placement d’office, fustigeant l’utilisation de la psychiatrie à des fins répressives.

Roland Veuillet, 51 ans, a entamé le 24 décembre une grève de la faim devant le tribunal administratif de Lyon. Il réclame l’annulation de sa mutation en 2003 de Nîmes à Lyon sanctionnant, selon lui, sa participation à une grève.

Soutien de José Bové

Il a reçu le soutien de José Bové lors d’une conférence de presse vendredi. « On te persécute pour ton action dans le cadre d’un mouvement collectif, et c’est insupportable qu’on t’attaque pour tes idées et ton engagement syndical », a affirmé le militant altermondialiste.

Entouré du maire (PCF) de Vénissieux, André Gerin, et du sénateur Guy Fischer (PCF) pendant la conférence, le conseiller d’éducation s’est dit « épuisé » mais déterminé à poursuivre sa grève de la faim.

« Je ne sais pas jusqu’où j’irai. Mon médecin me dit que mon corps ne suit plus. Selon lui, je ne suis plus dans le rouge, mais dans le noir », a-t-il précisé. A propos de son internement d’un peu plus de 24 heures à l’hôpital psychiatrique, Roland Veuillet a qualifié de « démarche scandaleuse » cette mesure, estimant que le ministre de l’Éducation nationale Gilles de Robien « (essayait) de (le) stigmatiser avec des troubles psychiatriques ».

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Réalisé avec SPIP, valide Valid XHTML 1.0 Transitional et Valid CSS!
L'équipe du site se réserve le droit de modérer les messages non conformes à la nétiquette