Justice pour Roland Veuillet

Rassemblement au Lycée Gay-Lussac

samedi 17 février 2007

JPEG - 71.9 ko
Rassemblement au Lycée Gay-Lussac

Une quarantaine d’enseignants et de personnels du lycée Gay-Lussac s’est rassemblée hier matin, à l’heure de la pause. il ne s’agissait pas d’un mouvement de grève, mais d’une action de solidarité envers leur collègue Roland Veuillet, qui entame son 56e jour de grève de la faim.

Ce conseiller principal d’éducation, alors en poste au lycée Dhuoda de Nîmes, avait été muté d’office à Lyon à la rentrée 2003 - à 300 km de sa famille - pour avoir refusé de faire remplacer des surveillants grévistes par des élèves majeurs.

Depuis, et malgré un avis du Conseil supérieur de la fonction publique recommandant la levée de la sanction, la position de l’administration est restée la même. « Nous ne comprenons pas cet entêtement » , expliquait hier Patrice Cueille, professeur de sciences à Gay-Lussac.

Hier, à l’heure de la pause du matin. Une quarantaine d’enseignants et personnels ont exprimé leur soutien à leur collègue Nîmois Roland Veuillet.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Réalisé avec SPIP, valide Valid XHTML 1.0 Transitional et Valid CSS!
L'équipe du site se réserve le droit de modérer les messages non conformes à la nétiquette