Justice pour Roland Veuillet

La LCR soutient un CPE en grève de la faim

mardi 21 septembre 2004

La Ligue communiste révolutionnaire (LCR) a apporté mardi son soutien à un conseiller principal d’éducation (CPE), sanctionné par une mesure disciplinaire, qui fait la grève de la faim devant le ministère de l’Éducation nationale, indique mardi un communiqué.

« C’est l’aboutissement d’une action déterminée face au refus délibéré de son administration de réexaminer son dossier », a déclaré dans un communiqué la LCR, pour qui « il n’y a pas d’autre solution que cet acte désespéré ».

Roland Veuillet, 47 ans, adhérent de Sud éducation, a été accusé par le recteur d’avoir « porté atteinte au bon fonctionnement de son lycée et d’avoir mis en danger les élèves », à la suite d’une grève dont il était l’un des protagonistes en janvier 2003 dans un lycée de Nîmes (Gard).

À la rentrée de septembre 2003, il avait été muté d’office au lycée du Parc à Lyon mais sans affectation. M. Veuillet estime que le recteur a voulu lui nuire pour ses appartenances syndicales.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Réalisé avec SPIP, valide Valid XHTML 1.0 Transitional et Valid CSS!
L'équipe du site se réserve le droit de modérer les messages non conformes à la nétiquette