Justice pour Roland Veuillet

Jeûne : Joseph relaie Veuillet

vendredi 23 février 2007

Entretien : Jean-Philippe Joseph, enseignant alésien, a choisi de soutenir son collègue Roland Veuillet en conflit avec l’Éducation nationale depuis 2003 et sa mutation-sanction dans lycée lyonnais.

JPEG - 12.8 ko
J.-P. Joseph
Photo Archives

Pourquoi avez-vous choisi à votre tour d’entrer dans l’action ?

J’imaginais la souffrance de cet homme qui jeûnait depuis 56 jours et qui n’arrivait pas à obtenir de réactions du monde enseignant. Je n’avais pas d’autres moyen pour le soutenir que de le rejoindre et finalement de le relayer puisque son état de santé l’a obligé à s’alimenter de nouveau.

N’existe-t-il pas une autre façon de l’aider ?

C’est la solution de l’urgence. Il y a des vies et l’équilibre d’une famille en jeu. Cet homme demande son rapprochement à Nîmes, cela ne peut pas durer dix ans !

La rentrée des classes est prévue lundi, allez-vous quand même poursuivre votre grève de la faim ?

En fait je suis déjà au travail avec des copies à corriger. Je reprendrai normalement le travail tout en poursuivant le jeûne, car si quelqu’un doit pâtir de mon engagement, ce ne sont pas mes élèves.

Je ne me suis pas fixé de barrière mais c’est bien entendu mon état de santé qui décidera de l’instant où il ser raisonnable de s’arrêter.

Recueilli par J.B.

Répondre à cet article

Messages



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Réalisé avec SPIP, valide Valid XHTML 1.0 Transitional et Valid CSS!
L'équipe du site se réserve le droit de modérer les messages non conformes à la nétiquette