Justice pour Roland Veuillet

Grève de la faim terminée pour Roland Veuillet

lundi 19 février 2007

La grève de la faim de Roland Veuillet est terminée, mais « la lutte continue », insiste son comité de soutien, ahuri par le comportement du ministre de l’Éducation nationale Gilles de Robien dans cette affaire.

Après 57 jours de jeûne, Roland « se trouvait dans un état d’affaiblissement extrême ». La situation du conseiller principal d’éducation qui s’estime injustement muté pour fait de grève n’est pas réglée pour autant : « Gilles de Robien ne sort pas gagnant du bras de fer de la grève de la faim : nous sommes des millions, maintenant, à connaître son vrai visage, celui de l’inhumanité et du mépris. Son attitude est absolument indigne de la fonction qu’il occupe », peste le comité de soutien.

Des procédures juridiques ont été engagées avec des avocats en vue d’un dépôt de plainte avec constitution partie civile en début de semaine prochaine. Car le comité rappelle qu’entre le 13 et le 14 février, Roland a été hospitalisé d’office, contre sa volonté, à l’hôpital psychiatrique du Vinatier, alors qu’il ne souffrait d’aucun trouble mental. « Cette pratique, digne des pires régimes, ne pourra rester impunie. »

Xavier Frison

Site pour le soutien à Roland Veuillet : http://roland-veuillet.ouvaton.org/

Abonnement à la lettre d’information :

http://roland-veuillet.listes.vox.coop/wws/subscribe/info/

Écrire à Jacques Chirac et Dominique de Villepin pour accentuer la pression :

http://roland-veuillet.ouvaton.org/?Ecrire-a-Chirac-et-Villepin-simple

mis en ligne par Gilles Frapper

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Réalisé avec SPIP, valide Valid XHTML 1.0 Transitional et Valid CSS!
L'équipe du site se réserve le droit de modérer les messages non conformes à la nétiquette