Justice pour Roland Veuillet

Grève de la faim : 44e jour

lundi 5 février 2007

Roland nous écrit.

1 000 personnalités dénoncent cette cabale. Elles ont signé le Manifeste : « Justice pour Roland Veuillet »

Ce manifeste accuse nominativement le proviseur Deharo, et le recteur Marois, de malversations graves (dont des faux en écriture). Ni l’un, ni l’autre n’a jamais réagi par rapport à ces accusations précises. Pas plus que le ministère. Bizarre, non ?

Car si ces accusations étaient fausses, il y a bien longtemps qu’ils auraient engagé un procès pour diffamation. Comment le ministère peut-il tolérer des faussaires dans notre institution ? Pourquoi refuse-t-il encore une Enquête Administrative ? Vous l’avez compris, il couvre en faisant le dos rond. Et il nous parle de citoyenneté, et de morale républicaine.

mis en ligne par Gilles Frapper

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Réalisé avec SPIP, valide Valid XHTML 1.0 Transitional et Valid CSS!
L'équipe du site se réserve le droit de modérer les messages non conformes à la nétiquette