Justice pour Roland Veuillet

Grève de la faim : 40e jour

jeudi 1er février 2007

Roland nous écrit.

Deux autres personnes se sont mises en grève de la faim contre la répression anti-syndicale.

Il s’agit d’accompagner l’action de Roland Veuillet, qui lutte depuis quatre ans pour l’annulation complète d’une sanction qu’il subit, pour s’être opposé en 2003, au remplacement de grévistes, par des personnels précaires.

Roland Veuillet entame aujourd’hui son 40e jour de grève de la faim (perte de 17 kg). Le ministre De Robien répond par la provocation en refusant la réouverture du dossier par une Commission Paritaire, accompagnée d’une Enquête Administrative. De Robien refuse que la lumière soit faite sur cette affaire, dans laquelle la responsabilité du recteur Marois et du Proviseur Deharo sont gravement engagées (cabale, faux en écritures). De Robien couvre ainsi leurs malversations.

mis en ligne par Gilles Frapper

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Réalisé avec SPIP, valide Valid XHTML 1.0 Transitional et Valid CSS!
L'équipe du site se réserve le droit de modérer les messages non conformes à la nétiquette