Justice pour Roland Veuillet

Communiqué sur l’hospitalisation de Roland Veuillet

jeudi 15 février 2007

Les syndicat SUD Santé Sociaux et Union Syndicale de la Psychiatrie
dénoncent la méthode employée par la préfecture du Rhône prononçant
l’hospitalisation d’office de R. Veuillet en grève de la faim depuis 53
jours.

Cette forme d’hospitalisation sous contrainte jusque là réservée aux
troubles de l’ordre public connaît en l’espèce une dérive préjudiciable à
l’avenir des libertés publiques.

La psychiatrie n’est pas un goulag où l’on enferme opposants et
contestataires sur décision arbitraire d’un pouvoir politique, c’est un
espace de soin dans lequel le choix du patient doit être la norme et les
contraintes, rares, et avant tout déterminées par des conclusions
cliniques.

SUD et l’USP dénoncent l’instrumentalisation progressive et maintenant
patente de la psychiatrie par le ministère de l’intérieur, et dénoncent
l’assimilation de toute action syndicale à un trouble de l’ordre public.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Réalisé avec SPIP, valide Valid XHTML 1.0 Transitional et Valid CSS!
L'équipe du site se réserve le droit de modérer les messages non conformes à la nétiquette