Justice pour Roland Veuillet

Communiqué de presse

mardi 25 janvier 2005

Roland Veuillet est arrivé à 13 heures devant le Conseil Supérieur de la Fonction Publique

Roland a parcouru 500 km en 5 jours, de Lyon à Paris, où il a retrouvé son défenseur, Jean-François Fontana (SUD éducation) pour l’audience du CSFP, à l’issue de laquelle :

- la commission de recours du Conseil Supérieur de la Fonction Publique recommande l’annulation de toute forme de sanction à l’encontre de Roland Veuillet ;

- la majorité des Conseillers ont estimé que les faits reprochés ne sont pas suffisamment établis pour justifier la sanction de déplacement d office hors académie (à Lyon) prononcée par le Recteur William Marois en mai 2003.

Cet avis est uniquement consultatif.

Roland Veuillet continue donc de demander sa réintégration sur son poste d origine, le lycée Dhuoda de Nîmes, ainsi qu une Enquête Administrative qui permettrait de démontrer la cabale qui a été montée de toutes pièces par la hiérarchie pour obtenir la mise à l écart d un syndicaliste gênant.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Réalisé avec SPIP, valide Valid XHTML 1.0 Transitional et Valid CSS!
L'équipe du site se réserve le droit de modérer les messages non conformes à la nétiquette