Justice pour Roland Veuillet

Le ministère musèle les revendications syndicales et laisse mourir de faim un de ses fonctionnaires !

jeudi 15 février 2007

Communiqué de Marseille

Le campement du comité de soutien à Roland Veuillet à Marseille devant
l’Inspection académique a été évacué par une vingtaine de CRS vers 13h
aujourd’hui, jeudi 15 février.

Selon les services de police, l’ordre viendrait directement du Ministre
Gilles de ROBIEN, qui aurait demandé, outre le délogement du campement de
soutien à Roland Veuillet, la confiscation d’une banderole portant
l’inscription : « DE ROBIEN ASSASSIN ».

Plus tôt dans la matinée et également la veille, se sont succédées des
opérations de photographie et de vidéo-enregistrement des protagonistes du
campement, des relevés de plaque d’immatriculation de leurs véhicules…

Le comité dénonce une fois de plus la politique répressive du ministre qui
musèle les revendications syndicales et laisse mourir de faim un de ses
fonctionnaires.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Réalisé avec SPIP, valide Valid XHTML 1.0 Transitional et Valid CSS!
L'équipe du site se réserve le droit de modérer les messages non conformes à la nétiquette