Justice pour Roland Veuillet

8e arbitrairathon : 600 km déjà !

mardi 28 décembre 2004

Roland Veuillet syndicaliste enseignant, sanctionné pour fait de grève (muté de Nîmes à Lyon), a entrepris cet hiver une nouvelle course à pieds de protestation, contre la répression anti-syndicale :
Un marathon de 1 000 km, après une grève de la faim de 38 jours à la Rentrée (suspendue, pendant que le Médiateur de l’Éducation Nationale mène une enquête sur place).

8e arbitrairathon [1] de Roland Veuillet

Parti du rectorat de Montpellier le 17 décembre, Roland est arrivé à Bordeaux le 25 décembre pour rencontrer le recteur Marois initiateur de cette sanction inique (ancien recteur de Montpellier). Ce dernier était comme d’habitude enregistré aux abonnés absents. Ce recteur faussaire se montre d’ailleurs fort discret depuis qu’il est poursuivi pénalement pour faux en écriture et usage de faux. En effet par une cabale montée de toutes pièces, il a voulu couvrir les exactions du proviseur Deharo du lycée Dhuoda qui fit le coup de force en janvier 2003, pour briser la grève des surveillants.

De Bordeaux, Roland est reparti sur Lyon le 26, en passant par la vallée de la Dordogne. Il arrivera à Lyon mardi 4 janvier. Aujourd’hui étape de 60 km entre Bergerac et Sarlat.


[11er en Aout 2003 : 300 km (Nîmes Lyon) ; 2e en octobre 03 : 500 km (Lyon-Paris) ; 3e en décembre 03 : 800 km Nîmes-Paris ; 4e en février 04 : 1 000 km (autour du Ministère à Paris) ; 5e en Avril 04 : 100 km (Paris-Strasbourg, allé-retour) ; 6e en juin : 500 km (Lyon-Nîmes par le Massif Central) ; 7e en Aout 2004 : 1000km ( Paris autour des Ministères et Assemblées).

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Réalisé avec SPIP, valide Valid XHTML 1.0 Transitional et Valid CSS!
L'équipe du site se réserve le droit de modérer les messages non conformes à la nétiquette