Justice pour Roland Veuillet

27e ARBITRAIRAthon à Périgueux, chez Xavier DARCOS

vendredi 25 mai 2007

Pour le week-end de la pentecôte, Roland VEUILLET se rendra en Dordogne, à Périgueux, la ville dont le nouveau ministre de l’Éducation Nationale est maire.

Pendant trois jours, le syndicaliste enseignant courra dans les rues pour rappeler que l’actuel pensionnaire de la rue de Grenelle, n’est pas un personnage neuf, « aux idées innovantes ». Bien au contraire, il fit déjà un passage dans l’Éducation Nationale sous la houlette de Luc FERRY.

On se rappelle sa détermination politique à déréglementer le Service Public d’Éducation, et son acharnement à imposer « le service minimum à l’école » au nom de « la continuité du service », dont le véritable objectif est le cassage des grèves.

En 2003 par exemple, c’est son Chef de Cabinet, Jacques CREMADEILLS qui se chargea d’expérimenter les nouvelles méthodes de « management », en organisant la répression contre la grève des Surveillants. CREMADEILLS joua un rôle actif dans la procédure disciplinaire engagée contre Roland VEUILLET, militant actif de ce mouvement social.

Et dans ces conditions, on peut douter que notre nouvel/ancien ministre de l’É. N. revienne sur la sanction infligée à Roland, dans la mesure où c’est lui-même qui en a été l’instigateur.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Réalisé avec SPIP, valide Valid XHTML 1.0 Transitional et Valid CSS!
L'équipe du site se réserve le droit de modérer les messages non conformes à la nétiquette