Justice pour Roland Veuillet

10e journée d’arbitrairathon

mercredi 24 août 2005

55 rotations autour du ministère (1 tour=800 mètres) soit 45 km. Ce qui représente un total de 620 km depuis le 15 août. [1]

Dimanche 21 août , c’était le 2e anniversaire de l’arbitrairathon

Le 21 août 2003, Roland VEUILLET, engageait une première course à pieds de 300 km, en quittant Nîmes, pour rejoindre Lyon en courant. Il tenait à protester, par ce moyen, contre la sanction inique dont il était l objet : une mutation d office pour fait de grève.

En effet, ce Conseiller Principal d’Éducation, avait était traduit en avril 2003, devant un Conseil de Discipline, pour avoir « porté atteinte à la sécurité des élèves et au bon fonctionnement de son lycée ». En fait, lors de la grève reconductible des surveillants, à laquelle il participait, il s’était opposé au remplacement des grévistes, par de grands élèves en situation précaire : il avait fait respecter le droit de grève et on le lui reprochait. Tout comme on lui reprochait « ses interventions intempestives au Conseil d’Administration (CA) », alors qu’il était élu des personnels, et intervenait à ce titre contre la présence du MEDEF à l’école, contre la présence de l’extrême droite au CA.

Depuis le 21 août 2003, Roland a consacré chacune de ses vacances scolaires, à une course du même type, parcourant la France du Nord au Sud, et d’Est en Ouest.

Par la course à pieds, Roland a tenu, pendant toute cette période, à affirmer sa détermination à combattre l’arbitraire, à dénoncer ce qui a été une véritable Cabale. Il s’est battu pour faire annuler la sanction et, exiger la vérité sur cette affaire par une Enquête Administrative.

C’est aussi un 21 août, que Roland a effectué son 10000e km en courant, en 160 jours, soit 60 km de moyenne quotidienne, à 10 km/h

Le 25 janvier 2005, le Conseil Supérieur de la Fonction Publique s’est prononcé pour « l’annulation de toute forme de sanction, car les faits ne sont pas établis ».

Mais le Ministère de l’Éducation refuse d’appliquer cet avis, qui le désavoue catégoriquement.

Aussi, à la veille de cette Rentrée, Roland poursuit son combat, en courant autour du ministère, 110 rue de grenelle, jusqu’à l’annulation complète de cette sanction.


[165 km le 15 août, 65 km le 16 août, 70 km le 17 août, 75 km le 18 août, 75 km le 19 août, 70 le 20, 80 km le 21 août, 65 le 22 août, 50 le 23 août.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Réalisé avec SPIP, valide Valid XHTML 1.0 Transitional et Valid CSS!
L'équipe du site se réserve le droit de modérer les messages non conformes à la nétiquette